0
Âmes Jumelles, Flammes Jumelles

Notre divine histoire d’Âmes Jumelles

 

Première rencontre

On s’est rencontré pour la première fois à Paris en février 2012.
Cela s’est fait par hasard, sur une terrasse de café rue Montorgueil.

Victor : Je prenais un verre avec des amis le soir où j’ai rencontré Sarah. J’ai d’abord entendu sa voix, si singulière et douce, puis je l’ai vu. Elle était avec des amies, incroyablement belle et attirante, je suis tout de suite tombé sous le charme. J’ai demandé au serveur de leur offrir un verre de ma part.

Sarah : J’étais assise avec des amies à une terrasse de café rue Montorgueil et j’ai vu Victor passer. Je l’ai tout de suite trouvé mignon, et je me suis remise à discuter avec mes copines. Quelques minutes plus tard, le serveur pose des verres sur la table nous disant que c’était de la part du jeune homme assis avec ses amis à quelques tables de nous.

Victor : Quand elles ont reçu leurs verres et qu’elles nous ont regardé, je me suis levé pour aller trinquer avec elle. J’en ai profité pour m’asseoir à côté de Sarah. J’ai tout de suite senti qu’on se plaisait. Après avoir passé un bon moment ensemble à rire et faire connaissance, on s’est échangé nos numéros de téléphone en se promettant de se contacter très rapidement.

Sarah : On s’est revus à plusieurs reprises pendant 3 mois. Ce n’était pas régulier comme dans un couple ordinaire, d’ailleurs nous n’étions pas un couple. Mais les moments que nous passions ensemble étaient très intenses. Nous ressentions une forte attirance l’un pour l’autre, nous étions fusionnels. Les moments passés ensemble étaient doux, simples et parfaits.

Au bout de quelques temps, même si un lien très fort existait entre nous, et sans se souvenir précisément pourquoi, nous avons arrêté de nous voir.

La séparation

La séparation a duré 4 ans, de mai 2012 à juillet 2016
Pendant ces quatre ans nous avons tous les deux vécus notre éveil spirituel, chacun de notre côté.
Nous avons aussi tous les deux vécus une histoire d’Amour pendant cette séparation.

Sarah : À la fin de l’été 2012, je suis rentrée à Tunis. Cela faisait 2 mois que Victor et moi n’avions plus de contact. Il m’arrivait encore de penser à lui, bien que je savais que nous n’étions pas prêts à être ensemble tout de suite. À cette époque, je ne savais plus trop où j’en étais, ce que je voulais faire de ma vie, ni où j’allais. Tout ce qui m’animait c’était l’envie d’approfondir ma quête de sens. C’était la première fois que je perdais le contrôle de ma vie, ce qui m’a obligé à me poser certaines questions.

J’avais commencé à lire plusieurs livres, comme « Le secret » de Rhonda Byrne, « Conversations avec dieu » de Neale Donald Walsch, je m’intéressai beaucoup aux religions et à tout ce qui touche à la réincarnation et à l’Âme en général.

Puis j’ai rencontré un homme avec qui j’ai vécu une relation passionnelle. Au début, je pensais être tombée sur la perle rare. Mais pendant notre histoire je me suis éloignée peu à peu de ma quête spirituelle. Alors j’ai mis fin à cette relation et c’est à ce moment là, que j’ai eu ce que l’on appelle mon « wake up call ».

Après mon éveil spirituel, j’avais envie de travailler dans ce domaine, alors j’ai crée une marque de vêtements vegan, respectueuse de la vie animale.

À peu près à la même période, je me suis faite opérer sous anesthésie générale, et j’ai vécu une expérience de mort imminente. J’ai pris cela comme un cadeau, comme un signe du monde invisible. J’avais eu la chance d’être rassurée par l’au-delà. Je me suis rendue compte que je ne me sentais pas vraiment en phase avec mon activité professionnelle à Tunis, alors j’ai arrêté en me disant que je ferais un métier qui touche à l’énergie ou à l’ésotérisme. Je comprenais que j’étais libre, que j’avais le choix et le soutient de « mes guides spirituels ». C’est aussi à cette période que je suis tombée sur des articles intéressants sur l’Amour inconditionnel des Âmes jumelles qui m’avaient beaucoup intrigués. Je méditais souvent, j’écrivais de plus en plus en channeling et je m’intéressais au Reiki.

En Février 2016 je prenais la décision, après 4 années d’apprentissage et de leçons, de repartir vivre en France. J’étais très heureuse à ce moment là, j’avais beaucoup grandi et j’avais soif de connaissances, hâte de connaître la suite. Je me demandais si ma flamme jumelle était incarnée en même temps que moi, si je l’avais déjà rencontrée, à quoi il pensait. Je m’amusais à essayer de rentrer en connexion avec cette Âme et de lui envoyer tout mon Amour. J’ai même du me demander une fois si cela pouvait être Victor, qui m’avait tant marquée, mais je le pensais en couple et heureux alors je continuais ma quête de l’Amour et du bonheur.

Victor : Je ne me souviens plus vraiment comment et pourquoi notre histoire s’est terminée. Je sais qu’à cette époque je n’allais pas très bien et qu’il fallait que je me remette en question. J’avais besoin d’être seul et loin de tout, c’est pourquoi j’ai prévu de partir en voyage à New York pendant 2 mois, pour changer d’air et me retrouver. Comprendre qui j’étais et qui je voulais devenir. Pendant mon voyage à New York je me suis rendu compte que je désirai une autre fille, qui vivait à Paris. A mon retour nous sommes sortis ensemble et je pensais que c’était elle, la femme de ma vie.

En parallèle de cette histoire j’ai vécu mon éveil spirituel. Je devenais de plus en plus sensibles au monde qui m’entourait, dans lequel j’évoluais.

J’étais constamment animé par un besoin de changer ce monde que je voyais souffrir et qui me faisait souffrir à son tour. Il fallait que je fasse quelque chose, mais quoi et par où commencer… J’étais en colère, colère contre Dieu et l’Univers. Pourquoi devions-nous vivre ça, pourquoi le monde était-il si dur.

J’ai commencé à m’intéresser aux différents savoirs ancestraux shamaniques, aux médecines de l’Âme et de l’esprit, et à tout ce qui concerne le bien être ou la spiritualité. J’ai pris des cours de yoga et de méditation, j’ai découvert l’ayurveda, la permaculture, la merkaba et les véhicules de lumière, puis je me suis tourné vers la kabbale avec l’envie de connaître et comprendre les secrets de l’Univers.

C’est au cours d’un voyage astral par la pratique de la méditation que je me suis transformé en « être de lumière ». J’ai atteins l’illumination, la « Source » et découvert d’autres dimensions où l’espace et le temps n’existaient plus. J’étais devenu UN, AMOUR pur et divin et je venais de comprendre que c’était la force qui régnait dans le monde « d’en haut » et qui manquait à notre monde « d’en bas ». Tout était si beau « là bas » et si dur à vivre « ici ». Il fallait faire quelque chose pour que notre quotidien soit en harmonie avec notre foi et la lumière qui brillait désormais en moi et qui brillait en chacun, en chaque chose. Se reconnecter à l’essentiel de la vie. Être et non plus Avoir. Répandre l’AMOUR était devenu mon but ultime et nécessaire. J’ai découvert ma mission de vie.

C’est à cette période que je me suis détaché de la femme qui partageait ma vie. Elle ne me comprenait plus alors que j’avais besoin de son soutien. J’ai donc décidé de mettre un terme à notre relation. Je me suis aussi détaché des deux startups dans les bougies parfumées que j’avais créées et lancées avec mes associés. Tout ça pour pouvoir me consacrer à ce qui devenait de plus en plus ma priorité, « faire quelque chose pour que le monde change ».

J’étais donc devenu libre, libre de vivre ce qui m’attendais.

Les retrouvailles

Retrouvailles après 4 ans de séparation, du 29 juillet 2016 à nos jours

Sarah : Je m’étais réinstallée à Cannes depuis quelques mois. Je me sentais vraiment bien, j’avais retrouvé mes meilleures amies, il faisait beau, je me sentais épanouie, libre et emplie d’Amour avec la certitude que la vie était belle et pleine de surprises.

Un soir en regardant sur mon fil d’actualité facebook, j’ai vu une publication sur les bougies de Victor. J’ai repensé à cet homme qui m’avait tant marquée il y a quelques années et à tous ces moments de tendresse qu’on avait partagé.

Je lui ai envoyée une demande d’amis. Il y a répondu rapidement et m’a envoyé un message en disant qu’il pensait à moi ces derniers temps. En recevant ce message mon coeur s’est rempli de joie. Un sentiment d’amour a envahit tout mon corps. En regardant sa page Facebook, j’ai vu qu’il était célibataire, que nos publications étaient sur les mêmes sujets.

Il m’a téléphoné pour me dire qu’il arrivait à Cannes dans deux jours et qu’il avait envie de me voir. Sans savoir à quoi m’attendre, j’étais très heureuse de le revoir après tout ce temps.

Pendant toutes ces années je dois dire que j’avais beaucoup changée et j’avais hâte de voir ce que lui était devenu. Je me suis dit que cela devait être un tour du destin, que ce n’était pas pour rien si nous devions nous retrouver. Quand on s’est séparés la première fois j’avais beaucoup pensé à lui juste après que l’on se quitte puis ça s’est estompé avec le temps. Mais depuis que j’avais eu de ses nouvelles je n’avais qu’une envie, c’était de le retrouver. On a prévu d’aller boire un verre ensemble quelques jours plus tard.

J’ai pensé a lui tous les jours jusqu’au jour J.

Ce soir là, j’avais des papillons dans le ventre en me préparant. Je m’imaginais tous les scénarios possibles…

Quelques minutes plus tard il venait d’arriver, il m’attendait devant la maison. Quand je l’ai vu, après toutes ces années, rien n’avait changé, j’ai tout de suite ressenti cette alchimie inexplicable qu’il y avait entre nous. C’était comme une évidence, je me sentais sienne. Au fur et à mesure que la soirée avançait je me rendais compte que nous avions évolué dans la même direction. Qu’on s’intéressait aux mêmes sujets. Nous avions tous les deux eu notre éveil spirituel, nous avions les mêmes projets, les mêmes buts, les mêmes envies et les mêmes attentes.

On aurait dit que l’Univers avait tout fait pour que ces retrouvailles soient magiques.

J’étais en face de mon miroir, mon pôle masculin, l’autre partie de moi-même. En l’écoutant parler, sous les feux d’artifices, je remerciais le ciel de m’avoir envoyé un homme si merveilleux. Quand il m’a pris dans ses bras et que l’on s’est embrassés, je savais que je vivais l’un des plus beaux moments de ma vie. Nous avons passés la nuit à échanger nos idées, à nous enlacer, à s’aimer tendrement jusqu’au matin. On a choisi de ne pas se quitter et de passer la journée à la plage. En le déposant chez lui en fin d’après-midi, j’étais comblée de l’avoir retrouvé. Je voulais déjà passer le reste de ma vie à ses côtés.

Victor : Cela faisait 3 mois que j’étais devenu un nouvel homme, libre. Je ressentais le besoin de revivre, d’être constamment entouré et de partager ces paroles sages qui berçaient le rythme de ma nouvelle vie, de répandre le message que j’avais en moi.

Vers la fin du mois du juillet, que j’avais passé entièrement à Paris, j’ai prévu d’aller en séjour à Cannes chez ma famille qui m’avait invité à venir me détendre au soleil. Quelques jours avant de m’y rendre, je me suis mis à penser à cette fille qui m’avais tant marqué et avec qui j’avais passé des moments si forts et si brefs à la fois, des années auparavant. Sarah. Que devenait-elle ? Je savais qu’elle m’avait dit vivre à Cannes avant que je ne la rencontre à Paris. Etait-elle à Cannes ? Il fallait que je prenne de ses nouvelles, que j’entre en contact avec elle. J’ai tenté de la trouver sur facebook mais sans succès et je n’avais plus son numéro de téléphone…

Deux jours avant mon départ pour Cannes je reçois une invitation sur facebook, c’était Sarah. Mon cœur s’est mis à s’emballer et j’ai regardé vers le ciel, que j’ai remercié. J’ai accepté son invitation et parcouru son profil. Nous postions des articles similaires sur les sujets qui étaient devenus mes priorités : l’Âme, les énergies, la souffrance des hommes et des animaux, la non-violence, l’humanité… Elle était devenue « comme moi » ! Dans nos premiers échanges on s’est demandé de nos nouvelles, on s’est marré à voir que nous partagions les mêmes choses et que nous avions les mêmes attentes concernant ce monde, le monde d’aujourd’hui.

Les jours qui ont suivis je n’ai fait que penser à elle, à ce moment où j’allais la revoir, la retrouver. Je sentais en moi qu’il n’y avait pas de hasard, que la vie faisait bien les choses et que ça pouvait être elle, la femme de ma vie. Elle ne pouvait pas être revenue dans ma vie pour rien, à ce moment là où j’en avais tant envie et tant besoin, surtout que j’avais pensé à elle quelques jours avant qu’elle ne me contacte.

Je suis arrivé à Cannes et je l’ai tout de suite prévenu. Il fallait qu’on se voit vite ! Le jour J est arrivé. Lorsqu’elle est apparue, plus belle encore que je ne l’imaginais, j’avais l’étrange impression que c’était la première fois qu’on se voyait mais qu’en même temps je l’attendais depuis toujours. Je l’ai trouvé si belle, j’étais complètement sous le charme au point de ne plus savoir quoi dire, par où commencer. J’avais envie de la serrer fort contre moi, lui dire combien je l’aimais depuis toujours. Nous avons passé la soirée collés l’un contre l’autre à nous raconter nos vies, le fait que nous avions tous deux vécus des expériences hors du commun qui nous avaient rapprochées de ce qu’on savait être la spiritualité, sous une nouvelle forme, hors des stéréotypes que nous connaissions à travers les religions. Nous avons rapidement observé les points communs qui nous unissaient bien que nous soyons loin l’un de l’autre. J’ai eu l’impression de retrouver mon Âme-sœur, ma moitié, l’Âme et l’Amour que j’avais toujours attendu.

Nous n´avons pas dormi de la nuit et nous nous sommes quittés le lendemain après-midi. Je me suis endormi l’esprit dans les étoiles, le cœur empli d’une lumière céleste et de douceur, avec ces mots sur les lèvres : Merci mon Amour, Merci la Vie, Merci Merci Merci.

L’Union, la fusion

En écrivant ces mots, cela fait plus d’un an que nous nous sommes (ré-)uni. On ne s’est pas séparé plus de quelques jours depuis les premiers instants et nous sommes aujourd’hui mariés. Depuis nos retrouvailles l’été dernier tout s’est accéléré dans nos vies. Nous avons pris la décision de vivre ensemble et de consacrer notre vie commune à notre passion, l’Amour. Tout s’est présenté à nous comme une évidence et avec beaucoup de facilité. Nous sommes quand même passé par des moments plus difficiles mais d’autant plus constructifs, comme le fait de devoir vraiment se dévoiler dans sa plus pure vérité face à l’autre et accepter, pardonner sa propre vérité et celle de l’autre. Cette étape nous a aidé à commencer à comprendre cet effet miroir qui existe entre nous. On découvre qu’on est connectés, qu’on pense les mêmes choses, qu’on a les mêmes réactions, qu’on ne peut rien se cacher. Notre rapport au temps a aussi beaucoup changé, c’est comme si on était passés dans une dimension où le temps n’existe qu’au présent. Un présent rythmé par la synchronicité où tout se matérialise plus vite. Depuis nos retrouvailles, notre apprentissage s’accélère et évolue sans cesse, ce qui nous permet d’apercevoir un monde merveilleux qu’on ne saurait voir uniquement avec les yeux, mais à travers l’Âme et l’Amour. Nous nous sommes décidés à apprendre un maximum de connaissances en matière de spiritualité, d’ésotérisme et tout ce qui pourrait nous permettre d’éveiller la conscience du plus grand nombre. Notre mission commune est de contribuer à l’éveil de la conscience collective, participer à l’ascension de Gaïa et répandre l’Amour dans l’Univers.

Love & Namasté 💗🙏🏽

Vous aimerez aussi…

Aucun commentaire

    Répondre